les dernières chroniques

À lire, ou à relire, les dernières chroniques du blog:


mercredi 26 avril 2017

Chronique: "Les soeurs Carmines, tome 1 : Le complot des corbeaux" de Ariel Holzl

Titre: Les sœurs Carmines, tome 1 : Le complot des corbeaux
Auteur: Ariel Holzl
Editions: Mnémos (collection Naos)
Nombre de pages: 263

Résumé:
"Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.
Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…"




     Merci aux éditions Mnémos pour cette lecture et tout particulièrement la collection Naos. Ce livre m'a tout de suite tapé dans l'œil, que ce soit le résumé ou la couverture, il me le fallait ! Et fiou, après avoir enchainé le mois dernier bon nombre de déceptions qu'Est-ce que ça m'a fait du bien de me régaler dans ma lecture !

     On va suivre ici Merryvère Carmine et ses drôles de sœurs qui tentent de survivre à Grisaille, une ville qui porte bien son nom... Merry est une monte-en-l'air, pour ne pas dire une cambrioleuse et, alléchée par un contrat prometteur, elle se laisse entrainée dans une histoire plus que louche. Evidemment, tout ne se passera pas comme prévu et lorsque des gros bras commenceront à la poursuivre, ses problèmes commenceront vraiment... Mais à Grisaille, ne pensez jamais que vous avez touché le fond, le pire arrive toujours.

     Autant le dire de suite, ce livre a frôlé le coup de cœur. J'ai de suite été transportée par cet univers atypique: extrêmement riche et sombre, avec une ambiance tant victorienne que gothique, pleine d'humour avec des codes bien singulier et des mœurs qui ne peuvent que nous étonner. L'intrigue est loin d'être en reste tout comme le rythme général. Très dynamique, ce livre se révèle dès les premières pages être un vrai page-turner. Qu'il était difficile de le refermer l'heure du coucher arrivée ! Les rebondissements et les courses-poursuites s'enchainent mais ne se ressemblent pas. On ne s'ennuie pas une seconde !

     Les personnages sont très intéressants également. Les trois sœurs, très différentes ont su m'intriguer du début à la fin. Merryvère, est la "casse-coup" de la fratrie et celle que l'on découvrira le plus. Intrépide et malicieuse, elle a le don pour prendre les mauvaises décisions et, en tant que "miss catastrophe" je me suis forcément un peu reconnue en elle ! Tristabelle est sûrement celle qui m'aura le moins charmée. Très "mademoiselle", elle ne pense qu'à se faire belle et se faire voir aux grands évènements de la société. Cependant, on ne peut que respecter sa fidélité familiale. Dolorine, la plus jeune m'a conquise ! Son don lui permettant de voir les fantômes la rend très singulière. Insouciante, ces décisions ne peuvent que nous faire sourire. Au cours de l'histoire nous rencontrons bien d'autres personnages qui tous à leur façon ont su m'interpeller. Mais pour ça, je vous laisse les découvrir !

     Le vrai petit plus de ce livre est la plume de l'auteur. J'ai trouvé son style très simple et accessible avec un incroyable dynamisme. J'ai vraiment aimé suivre tantôt Merry en tant que narratrice et tantôt Dolorine au travers son journal intime. Ce second choix m'a paru extrêmement judicieux compte tenu du jeune âge de cette sœur. Ces passages ont apporté un côté "ludique" et parfois comique à la lecture.

     Je rajouterai, pour le petit côté superficiel, le superbe travail éditorial effectué sur ce livre ! De magnifiques illustrations agrémentent les débuts de chapitres et parcourent le livre lui donnant une plus value évidente!

     En conclusion, le premier tome de "Les sœurs Carmines" est une magnifique découverte. Que ce soit l'univers, l'intrigue, ou les personnages, rien n'est oublié. En tant qu'éternelle insatisfaite, je n'aurai pas été contre quelques pages supplémentaires, mais ça, c'est juste pour chipoter ! Et je trépigne déjà d'impatience de la suite!

"Elle n'est pas morte. Blessée ? Possible. Torturée ? Probable. Mais morte ? Non. Juste un peu moins vivante à la limite. Et moins humaine."

5 commentaires: