les dernières chroniques

À lire, ou à relire, les dernières chroniques du blog:


lundi 16 janvier 2017

Chronique: "Terminus Elicius" de Karine Giebel

 Titre: Terminus Elicius
Auteure: Karine Giebel
Éditions: Belfond
Nombre de pages: 336

Résumé:
"Istres-Marseille. Pour Jeanne, la vie est ponctuée par cet aller-retour ferroviaire quotidien entre son travail de gratte-papier au commissariat et la maison de sa mère. Elle attend néanmoins qu'un événement vienne secouer le fil de son existence: un regard, enfin, du capitaine Esposito? La résolution, peut-être, de cette affaire de serial killer qui défraie la chronique phocéenne? "Vous êtes si belle, Jeanne Si touchante et si belle." Ce soir-là, une lettre, glissée entre deux banquettes, semble combler toutes ses espérances. Un peu trop, même. Car derrière le mystérieux soupirant se cache le meurtrier tant recherché par la police. Commence alors une correspondance amoureuse qui, pour Jeanne, n'aura de terminus qu'au bout de l'enfer..."



     Avant toute chose: merci aux éditions Belfond pour cette lecture. Les thrillers, comme vous devez commencer à le savoir, ne sont pas mon genre de prédilection. Pas que je n'aime pas, au contraire, mais souvent je n'ose pas me lancer. D'un autre côté, je voulais absolument découvrir Karine Giebel, auteure du genre très appréciée. J'ai donc jeté mon dévolu sur "Terminus Elicius" et je ne suis pas déçue !

     On suit ici Jeanne, une jeune femme très introvertie qui mène une vie réglée à la minute. Tous les jours elle prend la ligne Istres-Marseille, elle y occupe toujours la même place pour se rendre à son travail, dans un commissariat du centre de Marseille, espérant être remarquée pour eau capitaine Espisoto. Mais non, Jeanne est bien trop commune et n'intéresse personne. Une vie pas très palpitante qui va prendre un tournant tout nouveau lorsque la jeune femme trouve une lettre, glissée le long de son siège. Une lettre écrite par un admirateur et quel admirateur ! Jeanne fait battre le cœur du serial killer Elicius qui sévit au travers la France. Celui-même que son cher capitaine Esposito traque sans relâche...

     Sans être un coup de cœur, j'ai adoré cette lecture. J'ai vraiment apprécié découvrir le style de l'auteure que j'ai trouvé très agréable à lire: fluide, plutôt simple et des chapitres courts qui dynamisent l'histoire. J'ai trouvé l'intrigue très bien menée. Je me suis vite prise au jeu et l'histoire m'a transportée. Je ne voulais pas quitter Jeanne, je voulais rester assise à côté d'elle dans le train. C'est vrai que l'histoire n'a rien d'extraordinaire mais l'auteure sait nous tenir en haleine et les petites touches épistolaires sont un vrai plus. Et, ce que j'ai aimé par dessus tout c'est me faire surprendre par l'identité d'Elicius. J'ai eu mille et une théories au fil de ma lecture mais elles sont toutes tombées à l'eau. Mon petit bémol est pour la fin. Une happy end qui n'en est pas vraiment une mais qui ne m'a pas plus que ça charmée. Je ne sais pas à quoi je  m'attendais mais ce qui est sûr c'est que je suis restée sur ma faim.

     J'ai énormément apprécié les trois personnages clé de ce roman: Jeanne, Esposito, Elicius. Ils sont tous trois un peu "cassés". Jeanne évolue énormément au fil du roman. Au début très introvertie, déboussolée presque inintéressante, elle prend de l'ampleur assez rapidement. Plus on en découvre sur elle, plus on l'apprécie. Ses tendances schizophrènes, bien qu'un peu déroutantes au début en font un personnage vraiment complexe. Esposito est lui un peu plus dans la norme mais reste un homme brisé. Il ne vit que pour son travail, si bien que sa femme l'a quitté et qu'il ne voit sa fille qu'un we sur deux (quand il a le temps). Mais, le personnage qui m'a le plus intriguée est Elicius. On ne le connait pas vraiment. On ne sait de lui que ce qu'il accepte de dire à Jeanne, dans ses lettres. Son histoire, dévoilée peu à peu ne m'a pas particulièrement émue, et, d'ailleurs il a perdu de son intérêt à mes yeux une fois le voile levé. Mais, tout le long, j'étais aussi impatiente que Jeanne de découvrir sa prochaine lettre et d'en savoir un peu plus sur lui...

     A la suite du roman, notre lecture se poursuivait avec la nouvelle "Aurore". J'avoue qu'elle m'a paru sans intérêt.. On y suit Aurore, une jeune fille qui a décidé de se suicider. Nous suivons plus particulièrement son petit frère, bègue qui va découvrir les raisons de ce choix en lisant son journal intime. Il va alors décider de venger la mort de sa sœur. Le rapport avec "Terminus Elicius" ? L'histoire se déroule à Marseille et nos héros croiserons Jeanne dans le train...

     En conclusion, "Terminus Elicius" est pour moi un très bon thriller. J'ai apprécié découvrir la plume de Karine Giebel et je compte bien poursuivre cette découverte avec d'autres de ses romans !  Je n'ai rien à lui reprocher mise à part cette fin ouverte et pas très bien construite. Les personnages m'ont séduite et j'ai été vraiment surprise par l'identité d'Elicius. Il parait que ce roman est moins "glauque" que ce qu'elle a l'habitude d'écrire et qu'il dénote de son style habituel mais de mon côté, je suis conquise !
 
"Une journée qui ne sert à rien. Une de celles qui ne laissent pas de trace. Alors qu'il y en a qui marquent à vie. Mauvais dosage."

14 commentaires:

  1. Il faudrait que je le tente ! De Karine Giébel, mon préféré reste toujours Meurtres pour rédemption !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ceux qui connaissent et apprécient l'auteure disent que ce n'est pas son meilleur, du coup je serais curieuse d'avoir ton avis ! Je note "Meurtres pour rédemption" !

      Supprimer
  2. Eh hop un livre en plus de Karine Giebel à lire ^^ Je te conseille très fortement son roman Purgatoire des innocents qui est énormissime eheh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah j'espère qu'il ne te décevra pas comme tu connais déjà l'auteure ! Je note aussi "Purgatoire des innocents" !

      Supprimer
  3. Un livre qui me fait très envie :)
    Contente qu'il t'ai plu ! :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai lu Juste une ombre de cette auteure et j'ai Purgatoire des innocents dans ma PAL que je ne vais pas tarder à lire. Si je l'apprécie autant que le premier, je lirai celui que tu viens de présenter avec plaisir! En plus je viens de découvrir que l'auteure serait présente au salon Quais du polar de Lyon donc j'ai trop hâte de la voir!!!! *.*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras toutes les lectures alors ! Que je te comprends ! Rencontrer un/une auteur qu'on apprécie est toujours super ! Tu nous raconteras ! ^^

      Supprimer
  5. J'ai hâte de le lire après l'immense claque de Meurtres pour rédemption mais je crains d'être déçue vu le niveau auquel l'autre roman est dans mon coeur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai que globalement, ceux qui ont lu d'autre livres d'elle avant ont été déçu par celui ci. Le hasard aura sûrement bien fait les choses pour moi! (je crois avoir vu que tu l'avais lu entre temps, il faut que je file lire ton avis!)

      Supprimer
  6. J'ai bien aimé Juste une ombre, sans adoré non plus ! Tu me donnes terriblement envie de lire Terminus Elicius maintenant :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah j'aime donner envie aux gens! ^^ Mais, du coup peut-être que tu préfèreras celui-ci ! Enfin je l'espère !

      Supprimer
  7. J'ai très envie de découvrir ce roman !

    RépondreSupprimer