les dernières chroniques

À lire, ou à relire, les dernières chroniques du blog:


jeudi 30 novembre 2017

Chronique: "Octavie d'Urville, tome 1 : Sous l'ombre du vampire" de Esther Brassac

Titre: Octavie d'Urville, tome 1 : Sous l'ombre du vampire
Auteure: Esther Brassac
Éditions: Editions du Chat Noir (Collection: Féline)
Nombre de pages: 374

Résumé:
"Quand on est une fée fantôme maigrichonne, de surcroît incapable de se dématérialiser avant 22 h 43, la vie n’est pas facile. Quand, en plus, une naïade, tellement belle que c’en est choquant, a le toupet d’emménager dans un appartement adjacent au vôtre, les choses se gâtent. Mais lorsque votre patron et ami, un vampire métamorphe au caractère de cochon, trouve le moyen de se volatiliser sans crier gare alors qu’il attend avec impatience un colis très spécial, là, ça devient franchement invivable. Octavie d’Urville, la fée fantôme la plus complexée de Londres, est bien décidée à enquêter sur sa disparition. Heureusement, Gloria, sa meilleure amie, et Clyde, démon schizophrène, vont la soutenir. C’est alors que, submergée par les problèmes à ne plus savoir où donner de la tête, la vie décide de mettre sur sa route un charmant rouquin aux yeux verts qui ne laissera pas notre détective débutante indifférente."



     J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune avec ma petite Zombinette (son article par ici). J'ai l'impression que nos LC sont systématiquement des déceptions. Pas un seul coup de cœur ou une vraie bonne lecture n'a pointé le bout de son nez depuis que je réalise des lectures avec Manue. Ce livre n'a une fois de plus pas dénoté à cette "malédiction" (?) et ma déception est d'autant plus grande que je misais énormément dessus !

     On va suivre ici Octavie D'Urville, une fée fantôme employée par Swann , un vampire avec un sale caractère, dans un petit magasin de bric à brac liés à la magie. Du jour au lendemain, son patron va disparaitre, après lui avoir annoncé qu'il attendait un colis spécial et dans le même temps que d'étranges disparitions sévissent au sein des non-humains. Octavie,  Gloria ; sa meilleure amie fée fantôme et Clyde; le petit ami de Swann et accessoirement démon schizophrène vont alors se mettre à enquêter sur cette étrange disparition.

     Pfff.... Qu'il est difficile de parler d'un livre que j'ai si peu aimé... Pour être honnête, s'il n'avait pas été lu dans le cadre d'une lecture commune, il y a de grande chance pour qu'il ait signé un abandon. Finir ce livre à vraiment été une torture.

     Bon. Pour tout vous dire, cette lecture commençait bien: j'ai adoré les 40 premières pages. Puis, je me suis rendue compte que tout se répétait, que les personnages ne prenaient pas en profondeur et surtout, que la plume de l'auteure ne me plaisait pas. Bref, la sauce n'a pas pris.

     Je m'explique. A chaque chapitre on retrouve le même schéma: nouvelle journée - humeur d'Octavie décrite - apparition d'un problème - résolution partielle ou non du problème - fin de la journée. Alors je n'ai rien contre des structures de répétions quand le contenu est intéressant mais là non je n'ai pas accroché. Bien vite, l'humour de l'auteure m'a posé problème. Si sur les premières pages j'ai souri de nombreuses fois, l'humour de répétition pour être drôle doit être maitrisé et là j'ai trouvé qu'on a bien vite viré sur de l'humour potache, lourd qui m'a fait levé les yeux au ciel bien trop de fois. Ensuite, l'intrigue et l'action mettent vraiment longtemps à se mettre en place. Au bout de 100 pages nous entrons à peine dans le vif du sujet. Et, même une fois le tout installé, je suis restée indifférente à l'histoire. Il aurait bien pu arriver n'importe quoi à Octavie et ses camarades que je serais restée de marbre.

     Cela m'amène à vous parler des personnages. Si l'histoire m'a si peu intéressée c'est que je ne me suis attachée à aucun des personnages et qu'aucun n'a trouvé d'intérêt à mes yeux. J'ai trouvé Octavie insupportable: elle est geignarde, jamais contente, toujours en train de complexer sur sa maigreur et son absence de forme. Alors en soi, je n'ai rien contre un personnage complexé manquant de confiance en soi, mais quand dans chaque chapitre on nous rappelle qu'il se trouve trop maigre et qu'aucun vêtement ne lui va, ça devient bien vite redondant pour ne pas dire pompeux. A contrario, Gloria, sa meilleure amie, elle se trouve trop grosse. Clyde, le démon schizophrène gay est une caricature vulgaire à l'extrême des homosexuels: une vraie folle hystérique. Je passerai sur le reste des personnages car ils sont tout exacerbés et je ne leur ai trouvé aucune nuance tant leurs défauts sont mis en avant.

     A tout cela s'ajoute une plume à laquelle je n'ai pas du tout accroché. L'auteure nous mélange tantôt un langage courant tantôt des mots un peu plus soutenus. Je n'ai pas compris l'intérêt d'un tel choix et surtout cela a amené une irrégularité dans la plume. Il m'est arrivé de buter sur des mots, que je connaissais, simplement parce qu'ils étaient sortis de leur registre. C'est bien la première fois, par exemple, que dans un livre Young-adult je croise le mot vantail pour désigner un battant de porte. Cette utilisation à outrance de vocabulaire un peu moins courant m'a donné l'impression d'un étalage de connaissance qui n'avait pas lieu d'être. Bon, étant un peu en colère face à cette déception je ne suis sûrement objective mais quand même.... "vantail quoi..."

     Je ne vais pas continuer à critiquer ce livre comme ça. Il n'a pas d'excellentes notes sur Livraddict mais il semble avoir été plutôt apprécié quand même. Tout cela ne reste que mon avis, mon ressenti et il s'avère que pour moi ça ne l'a pas fait. Je me dis que c'est mon livre nanard de l'année même si malheureusement je plaçais de hauts espoirs sur ce résumé qui m'avait tant plu et cette couverture qui demeure sublime. Je suis tout de même curieuse d'avoir les avis de ceux qui auraient lu ce premier tome pour comprendre ce qui vous plu. Comme vous pouvez vous en douter, je ne continuerai pas avec cette série.


9 commentaires:

  1. Bon, je vais éviter celui-ci pour le moment...

    RépondreSupprimer
  2. Je pense que tu vas m'éviter une déception parce qu'il m'intriguait mais ce que tu soulèves me fait revoir ma position.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense vraiment que tu aurai un avis assez similaire au mien... Après je me trompe peut-être.

      Supprimer
  3. J'ai déjà entendu plusieurs avis négatifs le concernant donc je vais passer mon tour, il y en a tellement plus qui me font envie!! ^^

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue qu'il ne me tentait pas trop! Ce n'est pas toi qui l'avait acheté aux Imaginales?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça ! On a craqué ensemble avec Manue. Il nous faisait très envie, mais pire qu'un soufflé raté notre enthousiasme est vite retombé. J'ai vraiment rarement été aussi déçue d'un livre...

      Supprimer
  5. J'ai également vu l'avis d'Elyza et, clairement, je ne lirais pas ce livre. Vu la déception que vous avez toutes les deux ressenties, il ne m'intéresse pas du tout :-/

    RépondreSupprimer