les dernières chroniques

À lire, ou à relire, les dernières chroniques du blog:


dimanche 24 avril 2016

Chronique: "Les nuits de Shéhérazade, T1: Captive" de Renée Ahdieh

Titre: Les nuits de Shéhérazade T1: Captive 
Auteure: Renée Ahdieh
Éditions: Hachette romans
Date de parution: 30 septembre 2015
Nombre de pages: 426
Prix: 18,00 €

Résumé:
Même consciente du terrible sort qui l’attend, Shéhérazade se porte volontaire pour épouser le jeune calife Khalid Ibn al-Rashid. Même si elle sait qu’elle est promise à la mort au lendemain de ses noces, elle est prête à tout pour venger son amie Shiva, l’une de ses récentes épousées. Pour cela, elle doit d’abord gagner du temps, en narrant des contes à rallonge au calife. Chaque jour est une menace de mort et la jeune fille échappe plusieurs fois à l’exécution. À l’extérieur, les proches de Shéhérazade préparent le sauvetage de la jeune fille. Shéhérazade n’oublie pas qu’elle doit mettre au point une stratégie pour tuer celui qui est désormais son époux. Mais c’est sans compter l’amour qu’elle se met peu à peu à éprouver pour Khalid…


     Bon, vous commencez à connaitre mon amour pour les réécritures de contes, non ? Rien d'étonnant, donc, quand j'ai vu celle-ci en septembre dans les nouvelles parutions, de sauter sur la première occasion pour me la procurer. En plus, j'aime énormément cette couverture, je sais qu'elle fait un peu débat, que tout le monde n'adhère pas, mais moi j'adore!

      Nous sommes au Khorasan où le jeune calife Khalid enchaine les mariages et assassine ses épouses le lendemain des noces. Personne ne connait la raison de cette cruauté et tout le monde le craint. Nous suivons plus particulièrement Shéhérazade, qui s’est portée volontaire pour l'épouser afin de venger sa meilleure amie qui a été victime de ce sort cruel. Elle est déjà fiancée à un autre: Tariq, qui va faire son possible pour l'aider à accomplir sa mission. Son objectif ? Survivre à la première nuit et observer son ennemi afin de déterminer son point faible... Elle lui raconte une histoire, qui n'est pas achevée à l'aube. Khalid lui laisse la vie sauve pour une journée de plus. Les jours défilent ainsi et Shéhérazade commence à s’attacher à Khalid. Comment ce jeune homme si touchant et protecteur peut-il être un assassin sans cœur ? Shéhérazade lutte alors entre la haine, l'amour et la curiosité qui l'habitent, bien déterminée à connaitre la vérité sur son nouvel amour.

      Ce livre a été un vrai coup de cœur. J'ai vraiment eu du mal à m'en détacher, et même quelque jours plus tard, en lisant un livre de zombies, j'étais encore avec Shéhérazade et Khalid, entourée de citronniers, de roses, ...  L'univers créé par l'auteure nous transporte vraiment. C'est un vrai dépaysement à chaque nouvelle page et l'on est envoûté par toutes les merveilles que composent le palais: les odeurs des fleurs, les arômes des mets délicats, la splendeur des lieux... On est véritablement happé par ce monde et on ne veut pas le quitter.

     Les personnages et l'intrigue ne sont pas en reste de cet univers merveilleusement bien mené. Shéhérazade se veut déterminée, forte, mais plutôt insolente, Khalid lui, est plus réfléchi, plus énigmatique et renfermé mais pas moins vulnérable. Tous deux sont torturés par leur amour naissant pour des raisons bien différentes. Ils sont tout deux captivants avec des personnalités mesurées. L'intrigue elle, est rythmée. Les chapitres sont courts, fluides, et j'ai ressenti peu de longueurs. On est toujours sur ses gardes: on se sait jamais quel sort est réservé à nos personnages.
    
     Vous l'aurez deviné, ce livre revisite les contes des mille et une nuits. On retrouve d'ailleurs les éléments clés de ce conte: la jeune Shéhérazade qui décide de se sacrifier et devient conteuse des nuits durant, le calife assissinant ses jeunes femmes, l'univers oriental et dépaysant, et les mille et une nuits, bien qu'ici elles aient une autre signification. La fin de ce premier tome s'éloigne un peu plus du conte originel et nous laisse pantois.

     Je finirais avec un petit mot sur la plume de l'auteure que j'ai énormément appréciée. L'écriture de Renée Ahdieh est fraiche, poétique, et nous fait vraiment voyager dans ce monde du merveilleux et du fantastique. Notons que dans ce premier tome, tout ce qui tourne autour de la magie s'est voulu très discret... Mais la suite s'annonce bien plus riche à ce niveau là.

     En conclusion, "Captive" est un très bon premier tome. Ce roman nous fait voyager dans un univers riche et dépaysant en compagnie de personnages non moins passionnants. Si vous aimez rêver, que les réécritures de contes vous plaisent, je vous le conseille à 100 000% ! De mon côté, je n'ai qu'une hâte: que le tome 2 paraisse pour retrouver cette histoire fantastique.

Extraits: 
"Je suis cynique et léger uniquement par opportunisme. Ce qui me donne des circonstances atténuantes. Des excuses."

"[...] Je sais par exemple que l'amour est fragile. Que t'aimer tient de l'impossible. C'est comme marcher dans le pire vent de sable avec le plus fragile des trésors."

"Telle est la punition d'un monstre sans coeur: désirer un trésor comme sa vie, l'avoir à portée de main et en même temps savoir, sans l'ombre d'un doute, que jamais il ne le méritera ni ne le possédera..."



16 commentaires:

  1. Je lis assez peu de réécriture de contes (j'ai adorée Belle, chez Mnémos), mais celle-ci me tente énormément ! Je rajoute à ma WH :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, "Belle" est vraiment top aussi! C'était un petit coup de cœur aussi, mais rien à voir avec "Captive" de par l'univers forcément.. Ici, j'ai vraiment été transportée en orient, j'ai énormément apprécié le travail fait sur l'univers, l'ambiance.

      Supprimer
  2. Encore une saga qui me fait de l’œil...

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas expliquer pourquoi mais je ne suis pas particulièrement intéressé par cette saga. De plus, les contes ne m'ont jamais passionné à 100 % ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr, si tu n'aimes pas vraiment les contes à la base, je ne te conseille pas cette réécriture!

      Supprimer
  4. Il me tente bien! :) Et j'adore la couverture moi aussi!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras si tu te lances! ^^ Roh oui cette couverture... Je la préfère d'ailleurs à celle de la VO (ce qui est rare); qui est rouge.

      Supprimer
  5. Celui la me tente beaucoup, j'en entend beaucoup de bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu aimes les contes, les réécritures, être dépaysée durant tes lectures, je ne peux que te dire de foncer le découvrir! =)

      Supprimer
  6. C'est bon, tu viens de confirmer mon envie de le découvrir! :) Par contre il y a juste un tout petit aspect qui je pense pourrait me gêner (à mon avis je l’interprète mal puisque je n'ai pas encore lu le livre) c'est le fait que Shéhérazade tombe amoureuse de son bourreau en quelque sorte et franchement ça me déplaît. Mais encore une fois, je vais quand même lire ce livre dont l'atmosphère et le contexte m'appellent :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle tombe amoureuse, mais elle lutte vraiment contre ce sentiment. Et, je ne veux pas en dire trop, pour ne pas spoiler, mais à sa place, j'aurais sûrement fini par tomber sous le charme de Khalid. J'espère, du coup, que tu ne seras pas déçue par cette lecture. Mais, je suis sûre, que même si tu restes réticente à cette histoire d'amour, l'univers saura te charmer! J'ai vraiment eu la tête ailleurs pendant un moment après cette lecture!

      Supprimer
  7. J'ai très envie de découvrir ce livre et ton avis me donne encore plus envie :)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai jamais vraiment lue de réécriture de compte de fée mais cela m'intéresse vraiment. Jai hâte de découvrir cette oeuvre ta chronique donne vraiment envie.

    RépondreSupprimer